Commencez par ajouter un peu de poids dans votre sac. Il n’est pas nécessaire que la charge soit exactement celle que vous aurez pour votre activité mais plus il se rapproche de la réalité, mieux c’est. Délicatement, soulevez le sac de vos genoux sur votre dos. S’il est trop lourd, demandez alors à quelqu’un de vous aider à passer le sac sur vos épaules.

Ajuster la longueur du torse

La plupart des sacs Osprey possèdent des panneaux dorsaux ajustables, tel que le panneau dorsal AirSpeed™ (style filet de trampoline) ou les sangles de l’Antigravity. Ceux-ci permettent de faire glisser le harnais vers le haut ou vers le bas afin qu’il s’adapte parfaitement à la longueur de votre dos. Vous pouvez désormais trouver la bonne longueur pour votre dos.

Une fois les étapes suivantes effectuées vous ne devriez sentir aucun espace entre votre dos et le sac. S’il y a un espace, alors tordez légèrement le panneau dorsal et voyez si cela résout le problème.

Régler et serrer la ceinture lombaire

Une fois le sac confortablement installé sur votre dos, le premier point d’attache est la sangle de la ceinture lombaire. Il est essentiel que cette sangle soit ajustée en premier car elle permet la répartition du poids uniformément entre les jambes et le bas des lombaires plutôt que sur des points plus faibles tels que les épaules et les bras.

Essayez de positionner la ceinture au dessus de la moitié supérieure de votre pelvis pour un maximum de confort.

Serrer les sangles du harnais

Ensuite, les sangles des bretelles doivent être tirées vers le bas de sorte que la sangle du harnais soit ajustée confortablement, un peu comme les lacets sur vos chaussures.

Le harnais ne doit pas gêner la respiration ou être trop serré au niveau de la clavicule.

Ajuster les sangles de rappel de charge

Les sangles de rappel de charge, (sangles qui connectent la partie supérieure du sac aux bretelles), doivent être tirées vers l’avant afin que le sac se déplace de haut en bas sur votre dos. Le centre de gravité ainsi rapproché permettra au poids de couler directement vers le sol. L’angle optimum pour les sangles de rappel de charge est d’environ 45 degrés, cela permettra au sac d’être positionné droit sur votre dos.

 

Clipper & ajuster la sangle de poitrine

Enfin, attacher la sangle au niveau de la poitrine (appelée la sangle de poitrine), tirer le harnais vers la poitrine et loin des zones contenant beaucoup de vaisseaux sanguins et de nerfs. Si le harnais est trop serré, cela gênera la respiration, mais si la sangle de poitrine est trop lâche vous pourriez finir avec les doigts pleins de fourmillements ou engourdis 

Et voilà. Avec un poids au plus proche de la réalité vous pourrez ajuster vos réglages en un clin d’œil en utilisant ces principes simples. Maintenant à vous de jouer !

 

SACS RECOMMANDÉS

#ospreypack

Restez chaque jour en contact avec @osprey